le message (ré-édition)

La nuit a froid ce soir
Les arbres tremblent
Au son du vent qui frissonne;
La mélodie des oiseaux
S’est suspendue dans l’obscurité
Et les mots que j’avais à te dire
Se sont gelés sur ma bouche.
Toi, même, semble pétrifié,
La nature t’a soufflé
Avant même que mon cœur ne te parle
Ce qu’il te fallait savoir

*

avril 1987

*

*

3 novembre 2009
(précédemment publié le 10 août 2008)

13 commentaires

  1. Posté le 3 novembre 2009 à 21 h 36 min | Permalink

    je sais pas si je suis très clair, mais je dirai …

    à la fois angoissants et magnifiques, ces mots …

    répondre

    mariev répond:

    Les nuits d’orage … par exemple ….

    répondre

  2. N'eva
    Posté le 4 novembre 2009 à 10 h 29 min | Permalink

    On pense d’abord à un poème d’automne. Et puis …
    C’est beau. Ces mots peuvent résonner dans chacun de nous.

    répondre

    mariev répond:

    Je crois que ça nous arrive à tous, ces moments un peu magiques … un peu sorciers …
    Moi j’adore … comme si soudain, je comprenais tout, ou presque

    répondre

  3. Posté le 4 novembre 2009 à 11 h 11 min | Permalink

    c’est zoli  :-)

    répondre

    mariev répond:

    Bon

    répondre

  4. Posté le 5 novembre 2009 à 3 h 26 min | Permalink

    Je trouve intrigant de réduire chaque ver à son essentiel :

    nuit
    arbres
    vent
    mélodie
    obscurité
    mots
    bouche
    toi
    nature
    coeur

    et puis d’examiner le mouvement en regardant les verbes. C’est une façon différent de puiser le fond de la forme.

    Merci beaucoup.

    répondre

    mariev répond:

    Merci à toi pour cette lecture … j’ai relu avec un autre oeil, du coup … Très intéressant!!
    Voilà exactement pourquoi « j’expose » certains de mes écrits sur la « place publique » : d’autres lectures, des ressentis divergents et pourtant si proches … Des anges et des diablotins qui passent, s’asseoient sur un caillou et froncent les sourcils …
    Bises

    répondre

  5. Posté le 5 novembre 2009 à 12 h 57 min | Permalink

    BBBBbrrrrrrrr…

    Mais , effectivement , la nature et ses atmosphères savent souvent parler bien mieux que les personnes …. surtout s’il s’agit de petites choses un peu délicates …

    répondre

    mariev répond:

    Vi … c’est ça … Il est vieux ce texte (1987) … je l’aime beaucoup

    répondre

  6. Posté le 5 novembre 2009 à 15 h 57 min | Permalink

    On ne dira jamais assez l’éloquence de certains silences …… 😉

    répondre

    mariev répond:

    ……………………………………………………..

    répondre

  7. Posté le 5 novembre 2009 à 20 h 21 min | Permalink

    Si pour une partie des romantiques la passion est une expression fidèle de la nature, alors ce texte est absolument romantique.
    P.S : le 9 novembre est le jour anniversaire de la Chipie : hin ! hin !
    Bisous Mariev!

    répondre

    mariev répond:

    Oui, aussi. Il est romantique aussi … Il est « plein », en tout cas, de sorcières, d’animisme, de femmes louves, de … Je repense à cette vidéo postée chez Mapy sur les puissances de 10 et cette réflexion qu’elle a ré-initiée en moi : nous faisons partie de l’Univers, mais l’Univers est en nous … aussi …
    Magic

    Je sais pour le 9/11 (wow … t’as vu?)

    Bises

    répondre

  8. Posté le 5 novembre 2009 à 22 h 23 min | Permalink

    Mariev … j’espère que tout va bien. J’espère qu’aucune bougie ne s’est éteinte dans tes yeux …

    répondre

    mariev répond:

    OOoooh non … j’ai mal à la tête souvent en ce moment, certes, mais ça gaze! Le texte date de 1987 … et un prochain article devrait expliquer mes latences et absences

    répondre

  9. Posté le 5 novembre 2009 à 23 h 36 min | Permalink

    oui tout à fait, bel exemple … ces nuits d’orages … ces évènement qui nous ravissent et nous dépassent …

    répondre

    mariev répond:

    Si je puis me permettre, voici un lien vers un autre de mes articles relatant un épisode qui me hante encore

    répondre

  10. Posté le 5 novembre 2009 à 23 h 52 min | Permalink

    D’accord, d’accord …. ouf … j’ai eu un coup au coeur en fait.

    … et puis la poésie … j’ai trop aimé, pour aimer encore … la preuve

    répondre

    mariev répond:

    Ah … ça me fait penser que je ne suis pas encore allée lire ta catégorie de textes d’avant … j’y remédie au plus vite, je suis curieuse
    Bises

    répondre

  11. Posté le 6 novembre 2009 à 8 h 39 min | Permalink

    Pour l’instant il n’y en a pas beaucoup …. mais ceux-là, ça va.

    Ceux qui portent le feu sont les « textes d’avant avant ». Ils sont sur une disquette, bien au fond d’un tiroir … disquette illisible par mon ordinateur de maintenant -et par tous ceux que je connais. Ils sont là, mais leur accès est impossible. C’est très bien ainsi -un peu dommage pour la littérature française qui perd là un grand nombre de manuscrits de tout premier ordre…

    répondre

    mariev répond:

    Bin mince … doit bien y avoir un moyen de récupérer ce qui est sur cette disquette, non?
    On dirait une boîte à trésors, cette histoire … 😉

    répondre

  12. Posté le 6 novembre 2009 à 19 h 51 min | Permalink

    Oui, il y aurait sûrement moyen, mais je ne sais pas trop si j’en ai envie … tu sais, c’est un peu comme l’outre qu’Eole avait confié à Ulysse. Un peu peur qu’en l’ouvrant, l’orage resurgisse !!

    Did you receive my mail ?

    répondre

    mariev répond:

    C’est un peu pour ça que je parlais de boîte à trésors ….
    Yes, I did. Mais bien sûr, là … je n’ai plus le temps!! (c’est de ta faute, d’ailleurs! 😉
    😀

    répondre

  13. Posté le 7 novembre 2009 à 23 h 47 min | Permalink

    Pourquoi j’étais sûre que tu allais me dire ça?

    répondre

    mariev répond:

    *petit sifflotement* …

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green