elle a craqué son slip

Ki ka kraké son slip ?

Moi …

J’ai entendu cette expression bizarre pour la première fois dans le spectacle de Gad Elmaleh (« L’autre, c’est moi ») et disons que c’est grâce au contexte, à la tronche de l’artiste au moment de la prononcer et le fait incontournable que j’étais pleinement consciente de regarder un one man show comique, que j’en ai quasi immédiatement saisi le sens…

C’est que ça n’est quand même pas hyper limpide, cette formule. Autant « perdre la boule » ou « péter un plomb« , voire « un câble« , sont bien imagées et toutes allusives à notre bonne vieille cervelle, centrale technique pleine de tuyaux, câbles, prises, connexions, capteurs, petits logiciels, programmes d’effacement, fichiers de stockage, virus, noeuds indémerdables …. Autant le slip me paraît franchement … comment dire …

décentré

Remarquez, c’est un gars qui la dit, en parlant d’un autre gars : « Il a craqué son slip« .
De là à rejoindre le bon vieux cliché du mec dont le cerveau se situe en-dessous de la ceinture … y’a qu’un tout petit fil de coton Dim ou Calvin Klein.
Ben j’ai eu confirmation ici, qui dit bien : « se dit de quelqu’un qui a perdu le contrôle de son cerveau ponctuellement« .
Donc SLIP = CERVEAU, donc … truc pour mecs …

Ou quoi … quand un garçon va pas bien … il se met un slip sur la tête?

Bref … cette formule continue de me rendre quelque peu perplexe …

Jusqu’à Lundi, où j’ai moi-même craqué mon slip.

En vrai.
In real life!

J’veux dire … j’enfilais mon slip quand j’ai entendu « crac » … et puis « CRAC » encore (ouais, deux fois!!)

Promis, juré, craché, je n’étais pas du tout en train de vérifier si moi aussi, je peux jouer à ce jeu débile de sauter pieds joints dans sa culotte.
Je n’étais pas non plus en plein délire de femme active qui fait sa gym tout en téléphonant et en s’habillant. Ouh que non …
Nan … Je ne m’étais pas trompée sur le sens d’enfilage du slip!! Pas cette fois …
J’étais pas non plus pressée (moins que d’habitude, en tout cas) au point de tirer hargneusement sur mes fringues.

Rien.                                                                                            
J’enfilais ma culotte tranquillement en gazouillant des « pom pom pom » tout fleuris (et ce malgré le très mauvais temps)                                     

Je l’ai immédiatement regardée avec suspicion, cette breloque de coton, genre : « T’es qui, toi? D’où tu sors? On se connaît?« . Ben vi, on se connaissait depuis quelques semaines déjà … Donc l’hypothèse qu’on m’ait refourgué un pitit 38 dans un lot de 43 est immédiatement tombée à l’eau.

Mince

C’était le mot!!

Je l’ai fixée méchamment : « Dis donc, toi, tu vas pas m’obliger à aller me  peser, non ?!! » (je fais une expérience, je refuse le diktat de la balance depuis deux mois…)
Elle m’a regardé de ses deux petits trous tout neufs.
« Nan mais c’est vrai, quoi, les fêtes de fin d’année, c’était l’année dernière, depuis je remange normalement, pas possible que tu me fasses une faiblesse pareille! »
Elle était piteuse, la pauvre cotonnade bon marché, je vous le dis … M’a fait un peu pitié. Dans ma tentative de sauvetage (c’est-à-dire, en l’enlevant), elle a encore craqué, peuchérette !! Je ne suis pas orfèvre du fil et de l’aiguille, mais je vais tenter une opération de la dernière chance … C’est qu’elle est mignonne, cette coquine, figurez-vous!

Tout ça pour dire que cette expression, elle est plutôt vide de sens.
En tout cas, j’ai pas pété les plombs quand j’ai craqué mon slip.

Et ch’uis pas allée me peser non plus. (je n’ai rien craqué d’autre … y’a pas urgence, apparemment!!)

En revanche, s’il repleut ce soir ou demain (comme c’est plus ou moins prévu) …
Si mes nombreuses demandes de désabonnement de tous ces courriels publicitaires n’aboutissent pas …
Si certains distributeurs de pubs continuent d’ignorer mon petit autocollant « Je protège ma planète » sur ma boîte aux lettres …
Si je n’arrive pas à trouver autre chose que des pignons de pin « made in China » …
Si c’est sur MA tronche que doit naître le concept d’acné sénile …
….
….  je ne réponds plus des câblages, des boulons, de la cafetière, du citron … ni du textile.

Sinon, je suis cool, z’inquiétez pas …

Mais … pourquoi j’ai craqué mon slip!?!

 

*

4 février 2009

16 commentaires

  1. Posté le 5 février 2009 à 0 h 36 min | Permalink

    Je suis admirative ! Naaaaaaaan pas de ton slip, mais de ta capacité à nous faire un long billet drôle juste en le craquant !

    répondre

    mariev répond:

    Sûr, mon slip n’est plus en mesure de susciter une quelconque admiration!!

    répondre

  2. steph
    Posté le 5 février 2009 à 6 h 24 min | Permalink

    excellent ! en te lisant je pouvais voir la scène : toi (enfin.. as tout à fait, on est pas assez intimes pour ça) les fesses à l’air, tenant la culotte craquée dans une main et cherchant d’où venait l’erreur tout en lui causant…
    des moments de la vie raconté avec brio et humour : j’adoooooooooore !

    répondre

    mariev répond:

    Merci! C’est bien dans les petits trucs de tous les jours que l’on trouve de quoi rire, pleurer, réfléchir, d’enflammer 😉

    répondre

  3. Posté le 5 février 2009 à 8 h 14 min | Permalink

    Bravo pour cette chronique désopilante, 100% en dessous de la ceinture et pourtant sans une once de vulgarité! Quel talent de conteuse du quotidien!

    répondre

    mariev répond:

    Je suis ravie que vous la trouviez drôle … ma mère n’a pas aimé du tout, hi! hi!

    répondre

  4. frederique perez
    Posté le 5 février 2009 à 11 h 23 min | Permalink

    Merci à ta petite culotte d’avoir craqué pour toi ! Et à toi d’avoir su transformer un quotidien tragique (mais si, mais si) en un éclat de rire qui égaie notre fin de semaine ! Félicitations !

    répondre

    mariev répond:

    C’est que ça m’a bien occupée une partie de la matinée, c’t’affaire !

    répondre

  5. Posté le 5 février 2009 à 11 h 25 min | Permalink

    rien de + désopilant que les petites scènes du quotidien! J’aime bien comme tu peux être très poétique parfois, très sérieuse d’autres fois, mais encore savoir être drôle! Oui, j’aime tes chemins! 😉

    répondre

    mariev répond:

    J’ai repris doucement ma route, celle où chaque jour apporte son lot de rires, sourires, peurs, pensées profondes … seule la poésie manque à l’appel, un peu, en ce moment (les derniers textes publiés sont assez anciens), mais je ne vais pas en faire un fromage

    répondre

  6. Posté le 5 février 2009 à 13 h 40 min | Permalink

    de l’ensorcèlement de la culotte…

    répondre

    mariev répond:

    Bon, ça va, je ne l’ai encore jamais mise à l’envers

    répondre

  7. Posté le 5 février 2009 à 15 h 07 min | Permalink

    Pourkoi ke ta craké ton slip hein ?…kestion existentielle qui demande une profonde réflexion …que dis-je …une véritable méditation …sur …Mais non pas tes Kgs superflus ! LOL…

    répondre

    mariev répond:

    C’est sûr que ça n’a rien à voir avec ton billet du jour!!
    Superflus ??? Rien n’est superflu chez moi (on va dire comme ça, hein, avec un grand sourire)

    répondre

  8. Posté le 5 février 2009 à 18 h 14 min | Permalink

    J’ai la réponse à ta question.
    C’était pas une Chantal Thomass. Voilà tout. Jalouse, la traîtresse s’est vengée. C’est très vilain…

    répondre

    mariev répond:

    Ouh la … tu me parles chinois, là!! Chantal qui? Dolce et qui? Cop cop quoi?
    D’emblée, je suis allergique, peuvent pas se rebeller mes culottes, nan, nan

    répondre

  9. Posté le 5 février 2009 à 18 h 27 min | Permalink

    Quelle horrible expression !!!!….que je ne connaissais pas , mais je vivais bien quand meme …..
    Oui , plutot matcho , hein …et plutot vulgaire ….
    …ça ne m’étonnerait pas que , hélas , elle se rèfère au fait que les mecs aient une succursale du cerveau ….là ….

    répondre

    mariev répond:

    Elle est moche, hein? Tu crois que ça en dit long sur l’évolution de notre société? Humpf … tu crois que c’est une question politique, ça?
    On s’en fout … moi aussi je vis très bien sans cette vilaine tournure (qui m’a quand même permis de pondre un article, bon … et qui pourrait bien fournir matière pour un 2è, des fois que je me rebellerais la prochaine fois que je l’entends à la cantine, hi hi!!)

    répondre

  10. Posté le 5 février 2009 à 19 h 20 min | Permalink

    Merci pour ton billet qui m’a super amusée (je sais, je ne devrais pas ;-))
    Mes culottes doivent être plus solides que les tiennes puisqu’elles semblent mieux supporter mes importantes fluctuations pondérales…
    Saletés de kilos tout de même 😉

    répondre

    mariev répond:

    Si, si, je l’ai écrit pour ça aussi, sourire 😉
    Ah mais non, justement, je ne crois pas que les kilos y soient pour quelque chose, les pauvres (ben oui, on les accuse toujours), puisque la cotonnade rebelle – ou affaiblie – venait d’un lot … Je commence à m’aimer comme je suis, en plus …

    répondre

  11. Posté le 5 février 2009 à 21 h 55 min | Permalink

    Tu venais de manger la boite d’épinard de Popeye ?
    Et sinon, je plussoie avec les autres commentateurs ! C’est très drole !

    répondre

    mariev répond:

    Pas d’épinards au petit-déjeuner, c’est un principe 😛

    répondre

  12. Posté le 5 février 2009 à 22 h 26 min | Permalink

    Morte de rire j’étais en lisant ton billet !

    répondre

    mariev répond:

    Bon … j’ai vérifié … tu es toujours là, ouf!!
    Passque hein, j’aime beaucoup « candider » devant les tableaux que tu nous offres!!

    répondre

  13. Posté le 6 février 2009 à 19 h 12 min | Permalink

    Tu as bien de la chance, moi pas du tout… Mais bon, il y a pire dans la vie 😉

    répondre

    mariev répond:

    Ouf … c’est un long cheminement où le pire des obstacles est une aliénation profonde et vicieuse aux canons actuels de la « beauté » … et je suis fragile … 😉

    répondre

  14. kiki
    Posté le 7 octobre 2009 à 9 h 29 min | Permalink

    Je suis MORTE de rire! J’en fais… pipi dans mon slip!
    Ah! la belle journée qui se prépare, je ne vais faire que penser à toi et à ce post extraordinaire…..
    Je ne connaissais pas l’expression, et je te prie de croire qu’elle va ressortir très vite….
    Je ne connais pas la situation non plus…. le mieux, c’est de ne pas en mettre, hein….
    Bises. (désolée, pas le temps de déconner, mais rigoler, ah! que oui, johnny!)

    répondre

    mariev répond:

    T’es MORTE??
    Ah ben non alors!!
    Déjà, faut que tu nous racontes le jour où tu vas la ressortir.
    Et pi, faut aussi que je t’essplique clairement, entre quat’ zieux, que je m’appelle pas Johnny

    répondre

  15. morsli
    Posté le 9 octobre 2009 à 11 h 30 min | Permalink

    J’étais venu pour me montrer acide, acariâtre, atrabilaire, méchant quoi, vu que nous avons des comptes à régler hin ! hin ! et puis je tombe sur ce petit délice d’article plein d’humour et de talent et v’la t’y pas que ma colère (je plaisante hin ! hin !) retombe comme un soufflé dont on aurait oublié de battre les oeufs bien en neige.D’où venait cette culotte du 4ème type ? Enfin, c’est la première fois que j’entends parler d’un incident pareil.Je ne connaissais pas l’expression d’ailleurs et je n’en éprouvais aucun manque.
    Sinon pour mincir, en dehors de l’exercice et du régime, la règle est de manger léger en soirée et d’éviter les sucres rapides après dix sept heures et puis quand tu vas en vacances (si tu as vraiment des difficultés à maintenir ta ligne), essaie la plongée sous-marine, c’est très efficace comme brûleur de calories : bisous à toi (et paf trois calories de cramées).

    répondre

    mariev répond:

    Hé!Hé! Alors là, tout désamorcé le Morsli … Je m’étais bien amusée, c’est vrai …
    Mincir?? MINCIR??!! … Oui, bon, peut-être … un peu :s

    répondre

  16. Posté le 10 mars 2010 à 9 h 35 min | Permalink

    Dans ma banlieue évoluée, les filles ne craquent par leur slip mais pêtent leur string. Savoure la nuance tout de même. Trop de choses agaçantes au plus haute point peuplent notre quotidien. Les élastiques qui tiennent notre conscience sont tendus à l’extrême. J’ai pris partie d’en rire tout comme toi parceque la dérision ou l’auto-dérision est la meilleure défense.
    J’ai bien apprécié ton texte.
    Bises

    répondre

    mariev répond:

    Quelle horreur … Nan, là, je savoure … pas! Mais j’aime bien ton allusion amusante aux « élastiques » de notre conscience!
    Je m’étais régalé à l’imaginer, puis à l’écrire et même, je vais t’avouer … à le relire 😳
    Et il va être temps que je reprenne le cours normal de ce blog (bon sauf que là, c’est bulletins, conseils de classe, réunions …)
    Zou, je retourne remplir mes bulletins! :( 😉

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green