au bord des chemins

Ma préférence à moi

Fleur qu’on ne peut cueillir

Fragile entre nos doigts

Sa force …

… notre désir

*

*

*

*

Photos prises le 15 mai 2009 vers 17h30

*

17 mai 2009

14 commentaires

  1. Posté le 17 mai 2009 à 10 h 23 min | Permalink

    Je les aime ceux-là, je suis même désolée qu’il n’y en ai pas dans mon pré. Mais il parait qu’il est trop humide. On en a beaucoup à l’entrée d’un gros village pas loin, c’est superbe

    répondre

    mariev répond:

    pas un seul dans mon jardin … ça, ça me désole un peu, mais dès qu’on sort … y’en a partout!!
    y’a même des champs entiers du côté de Perrier (agriculture biologique et friches obligatoires sur 2500 hectares pour préserver les sources), un ravissement!!

    répondre

  2. Posté le 17 mai 2009 à 11 h 34 min | Permalink

    Superbes photos!

    répondre

    mariev répond:

    merci!!
    je dois admettre que je suis contente tout plein

    répondre

  3. Posté le 17 mai 2009 à 12 h 55 min | Permalink

    Encore un point commun! Je dis souvent d’ailleurs que si on veut m’offrir un bouquet de fleurs, le mieux est de m’amener en pleine nature dans un champ de coquelicots …

    répondre

    mariev répond:

    à quasiment le même article, quasiment le même comm … je me souviens très bien, et je me suis dit in petto que je devais garder cette petite phrase sous le coude
    beau dimanche à toi, Coq’Licot!!

    répondre

  4. Posté le 17 mai 2009 à 16 h 36 min | Permalink

    « Le myosotis et puis la rose
    Ce sont des fleurs qui disent que’que chose
    Mais pour aimer les coquelicots
    Et n’aimer qu’ça, ……… »

    Tu me mets Mouloudji dans la tête…..ça va pas être facile de l’en faire sortir… :-)

    répondre

    mariev répond:

    ouh … elle est assez terrible cette chanson … doublement même … la jolie fleur s’est faut « cueillir » dans un champ de blé sans que l’on sache bien si le perpétrant était vraiment amoureux (alors la fleur se serait flétrie), puis par son « officiel », qui l’arrache définitivement …
    ah oui, je la trouve assez terrible, cette chanson …

    mais le coquelicot reste l’une de mes fleurs préférées, justement

    répondre

  5. Posté le 17 mai 2009 à 20 h 09 min | Permalink

    Elles sont presque aussi jolies et élégantes que le texte qui les accompagne!

    répondre

    mariev répond:

    😉

    répondre

  6. Posté le 17 mai 2009 à 21 h 40 min | Permalink

    J’aime particulièrement la dernière photo.
    Moi aussi je suis fan de ces fleurs si sauvages qu’elles meurent immédiatement quand on essaie de les domestiquer en les ramenant dans un vase.
    Elles sont à apprécier sur place, uniquement avec les yeux … et c’est à prendre ou à laisser

    répondre

    mariev répond:

    c’est toute leur beauté et leur force, leur « sauvagerie » … dans mon jardin poussent des roses trémières (autres fleurs que l’on ne peut cueillir), deux pieds font dans les 2m50 de haut, je vais me régaler
    belle journée à toi!

    répondre

  7. Posté le 17 mai 2009 à 21 h 43 min | Permalink

    moins romantique mais utile … pour les garder en bouquet il faut leur brûler l’extrémité de  la tige  , avec un briquet , au moment de la cueillette !

    répondre

    mariev répond:

    oh ben non alors … je préfère accrocher un bouquet de photos au mur

    répondre

  8. Posté le 17 mai 2009 à 22 h 14 min | Permalink

    Je rêverais d’en avoir dans mon jardin mais je crois qu’il n’y en a que dans la nature sauvage …

    répondre

    mariev répond:

    ça dépend … moi je pensais qu’avec le vent, tôt ou tard des graines viendraient dans mon jardin .. ça n’est pas encore le cas, mais je ne désespère pas … à moins de prélever une motte dans les champs et de l’installer chez moi
    ces fleurs sont une vraie petite folie!

    répondre

  9. Posté le 18 mai 2009 à 8 h 52 min | Permalink

    Ce sont des photos artistiques de rêve! Celles que je rêve de savoir prendre, mais je ne crois pas que mon appareil en soit capable, tu as dû faire des réglages précis?
    Je pars tout de suite raccompagner mon grand à l’aéroport, c’est fini ses vacances !
    Bises

    répondre

    mariev répond:

    j’ai un reflex que je peux utiliser en automatique ou en manuel, et pour l’instant, je ne règle rien (je ne me suis toujours pas penchée sur le manuel de 270 pages …) … ces photos-là, je les ai prises en mode manuel, mais sur de nombreuses photos (non postées ici), j’ai trouvé que le rouge était vraiment trop rouge …
    bref, j’ai du boulot, mais je suis déjà bien contente, c’est vrai 😉
    merci et bonjour-aurevoir à fiston!!
    bises

    répondre

  10. Posté le 18 mai 2009 à 12 h 52 min | Permalink

    Il signifie que la terre n’est pas trop traitée
    et en prime, il peut être utilisé pour des teintures naturelles! ( pas de quoi s’arracher le coeur à les cueillir, ramasser les pétales quand la fleur se fane naturellement)

    Gentil coquelicot mesdames, gentil coquelicot tout beau.

    répondre

    mariev répond:

    ici, ils poussent en effet sur les terres de Perrier (agriculture bio obligatoire), au bord des chemins et dans certains champs …
    ah, les teintes naturelles … ça m’intéresse, vu les millions de gentils coquelicots ici!

    répondre

  11. Posté le 18 mai 2009 à 13 h 36 min | Permalink

    Très jolies photos, surtout celle avec l’insecte dedans !
    J’ai encore plein de coquelicots qui s’annoncent en bordure de mon jardin, et même si c’est joli, va falloir que je les ôte.
    Je vais me faire mal voir?

    répondre

    mariev répond:

    merci!!

    waow, veinard …! / pourquoi?

    OUI!!

    répondre

  12. Posté le 18 mai 2009 à 15 h 34 min | Permalink

    Bein ! ….oussse qu’il est passé , mon commentaire  de ce matin ???

    Je disais donc :

    VOLEUSE  !!!!

    T’as pas le droit !!!!

    C’est MES miens !!!!!!

    répondre

    mariev répond:

    on monte un club?
    passqu’on est beaucoup, hein, à avoir une affection toute particulière pour ces fleurs …

    on s’appellera les Coquelicocottes … ou les Coquelicoquettes
    mhhm?

    répondre

  13. Posté le 18 mai 2009 à 17 h 04 min | Permalink

    Les coquelicots sont très difficiles à photographier.
    1. Ils bougent très facilement avec le vent.
    2. Leur corolle est très fine et selon la luminosité, ça peut donner des clichés complètement délirants.
    3. Selon leur couleur + ou – prononcée, on a du mal à distinguer les pétales et ça peut avoir un rendu informe.
    4. On ne peut pas les mettre dans un vase chez soi pour leur faire prendre la pose.

    Je les adore également avec les tournesols
    En fait, j’aime toutes les fleurs de champs ! Meuh !

    répondre

    mariev répond:

    1- c’est vrai
    2- alors ça, c’est vrai ..; quelques photos étaient … « psychédéliques »!!
    3- vrai!! j’en ai jeté pas mal avec ces grosses taches rouges informes … que je fais pas de la peinture, moi!
    4- ah non, surtout pas!!

    ils m’émeuvent surtout dans les champs de blé tendre, ou dans les fossés fous de la région
    Meuh aussi!!

    Bises Tata (oh, tes lézards sont extra!!! ;))

    répondre

  14. Posté le 18 mai 2009 à 21 h 46 min | Permalink

    Et bien Tata en connait un rayon ! les photos sont magnifiques Mariev ! bisous (je fais bref ce soir, j’ai l’ordi qui rame et se déconnecte de la wifi).

    répondre

    mariev répond:

    Tata Huguette en sait beaucoup sur les lézards aussi 😉
    merci, morsli, et La Bise!

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green