cohab canyon

Gaïa
J’ai marché sur tes traces
Dans ce très vieux sillon.
J’ai vu le temps des glaces,
Deviné tes passions.

Une petite arche, très vieille
Protégea en son temps

Quelques heures de sommeil
D’un chasseur, d’un brigand?

… Et puis, soudain…
comprendre
Comme tu sais être belle
Combien tu sais attendre
Pour te faire sensuelle

Après mille rages, maints pleurs
Mille orages, cent douleurs

Après deux cent mille ans
Tu m’as fait ce présent
Attends…

Donne-moi un instant… Je suis le Temps, je suis le Vent, je suis le Courant
Quelques secondes … Je suis l’Onde, je suis une Ronde, je suis le Monde
Je suis la Pluie, je suis l’Incendie

Merci…

Puis partir, à regrets
Il faut bien avancer

Buter sur ces cailloux
Enormes et délicats
Charriés par ton courroux
Emois d’un autrefois

Un peu de noirs et blancs
Pour nous surprendre encore.
Les os blanchis du Temps.
Mes os, après ma mort.


Gaïa
J’ai pu lire ton histoire
J’ai touché ses méandres
Décrypté tes messages
Ramassé quelques cendres

Ce que tu as jeté
En travers du chemin,
Couleurs, cailloux figés,
Drapés de pierre sous mes mains…

Sais-tu … mes nuits sont hantées

29 juin 2008

Cohab Canyon, Capitol Reef, Utah, USA, août 1997

Ecrire un commentaire


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /home/lestoilew/sur-les-chemins/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to www.sweetcaptcha.com:80 (php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known) in /home/lestoilew/sur-les-chemins/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81

16 commentaires

  1. Posté le 29 juin 2008 à 19 h 04 min | Permalink

    wahou!!! La divine Gaïa t’a inspirée un magnifique poème. Chapeau bas. J’adorrrre!!

    répondre

    mariev répond:

    Depuis le camping, il fallait traverser ce petit canyon pour accéder à un chemin de rando. Un véritable coup de coeur, nous y sommes passés quatre fois, chaque fois j’ai mitraillé et « ranconné », comme on dit ici (traînassé)

    Gaïa m’inspirera toujours, sous toutes ses formes…

    J’ai beaucoup travaillé ce « poème », il mériterait de l’être encore, mais je devenais impatiente de voir le résultat avec les photos!

    répondre

  2. Posté le 29 juin 2008 à 20 h 00 min | Permalink

    Ce poème est magnifique, vraiment. et les photos l’illustrent parfaitement. Bravo, sincèrement 😉

    répondre

    mariev répond:

    Oooooouuh… le rose me monte aux joues!
    Mais c’est un souvenir magnifique! je le chéris tant depuis plus de dix ans…
    Comme toi, qui dois avoir des souvenirs incroyables de tes treks, non?

    répondre

  3. Posté le 29 juin 2008 à 22 h 31 min | Permalink

    C’est tout simplement fantastique! Bravo! Je vais continuer à me promener sur ton blog. C’est par le site des Renards que j’ai pris connaissance de ton blog. Amicalement. Violette

    répondre

    mariev répond:

    Oui, je vois que l’accueil est très sympa, et ça me va bien!
    J’espère que la promenade aura été agréable

    répondre

  4. Posté le 30 juin 2008 à 23 h 18 min | Permalink

    Ce poème…et ces photos… sont tout bonnement fantastiques!!! MERCI! 😉

    répondre

    mariev répond:

    Ce canyon est / était … fantastique, je t’assure
    Je suis ravie de t’avoir « baladée » un peu

    répondre

  5. Posté le 3 juillet 2008 à 21 h 19 min | Permalink

    que dire ? C’est absolument superbe, texte et images…

    répondre

    mariev répond:

    Merci (rose aux joues) 😉

    répondre

  6. thaddée
    Posté le 9 août 2008 à 13 h 57 min | Permalink

    Magnifique, je le dis comme je le sens. Ce texte entrecoupé d’images, et quel texte, quelles images ! J’aime beaucoup beaucoup.

    répondre

    mariev répond:

    Je suis super contente d’avoir réussi à dire en partie les émotions éprouvées à chaque traversée de ce petit canyon, c’était très … puissant
    Merci :)

    répondre

  7. thaddée
    Posté le 27 août 2008 à 14 h 26 min | Permalink

    Voilà le poème qui m’a tellement marquée, je viens de le relire non sans émotion, et ces photos ! Oui, c’est un des textes les plus prenants que j’aie lus…

    répondre

    mariev répond:

    Merci encore, cela me touche vraiment, car j’ai une affection toute particulière pour lui, il est dans mon petit « ego-panthéon » aux côtés du « Rêve du Loup », et de « Soudain »

    répondre

  8. Posté le 24 janvier 2009 à 22 h 54 min | Permalink

    Magnifique. Je ne connaissais pas ton blog il y a sept mois, belle idée de nous en faire profiter. C’est superbe.

    répondre

    mariev répond:

    Merci!
    J’aimerais réitérer ce genre d’écrit

    répondre

  9. Posté le 25 janvier 2009 à 9 h 33 min | Permalink

    Tu sais combien je l’aime celui-là 😉

    répondre

    mariev répond:

    voui … 😉

    répondre

  10. Posté le 25 janvier 2009 à 11 h 59 min | Permalink

    C’est dans ces instants que l’humain mesure sa petitesse, la futilité de son existence dans le cheminement du temps.
    Nous sommes tout tout petits dans l’univers et nous l’oublions trop souvent.
    Bon dimanche.

    répondre

    mariev répond:

    Bon dimanche à toi, Fée 😉

    répondre

  11. Posté le 25 janvier 2009 à 12 h 39 min | Permalink

    et puis a cette époque ….je n’étais pas là pour en profiter! :)

    répondre

    mariev répond:

    Oui!
    C’est aussi pour ça que je n’ai pas de scrupules à remonter un truc de temps en temps, je sais bien qu’en général les gens ne remontent pas intégralement un blog qu’ils découvrent

    répondre

  12. Posté le 25 janvier 2009 à 13 h 09 min | Permalink

    Tiens c’est marrant j’avais pas commenté à l’époque… je crois que, comme aujourd’hui, je ne trouvais rien à dire… juste envie d’admirer les photos et de savourer le texte…

    répondre

    mariev répond:

    Mais aujourd’hui … tu l’écris, hi hi!
    Merci 😉

    répondre

  13. Posté le 26 janvier 2009 à 14 h 34 min | Permalink

    merci pour ces magnifiques images, que la lumière du texte irrise du fond des mondes
    on croit l’entendre respirer, Gaïa!
    pas si égoïste, finalement, ton envie de revoir ces trésors!

    répondre

    mariev répond:

    Le fond des mondes … j’aime beaucoup !
    Tant mieux si tu partages, tu sais … j’aime bien quand tu aimes

    répondre

  14. Posté le 18 avril 2010 à 8 h 49 min | Permalink

    très belle poésie qui met parfaitement en valeur des photos magnifiques, je ne connais pas ce canyon, hélas, c’est bien le problème aux USA, il y en a tellement qu’il faut plusieurs voyages, or je n’en ai fait qu’un dans l’ouest là où il en aurait fallu dix !

    répondre

    mariev répond:

    En fait, c’est un tout petit canyon, pas connu. Mais depuis le camping de Capitol Reef, c’est l’une des voies d’accès au reste du parc, à pied … et c’était un vrai bonheur de le traverser à chaque fois. Il se méritait après une montée assez ardue.
    Il nous faudrait 100 vies pour explorer vraiment toutes les merveilles de la Terre :(

    répondre

  15. Posté le 18 avril 2010 à 18 h 54 min | Permalink

    oui, hélas, 100 vies au moins… les états-unis me manquent particulièrement en ce moment…

    répondre

    mariev répond:

    Besoin d’air et de grands espaces? Vu comment ça tourne en rond sur le forum OB, je comprends! 😉

    répondre

  16. Posté le 15 mai 2010 à 18 h 22 min | Permalink

    des mots et des couleurs pour notre plus grand bonheur! quelle merveille

    répondre

    mariev répond:

    Merci Azalaïs, venant de toi tout particulièrement, dont je goûte les mots. :)

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /home/lestoilew/sur-les-chemins/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to www.sweetcaptcha.com:80 (php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known) in /home/lestoilew/sur-les-chemins/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81