the knife – silent shout

Un soir, je m’étais écroulée sur le canapé devant la télé allumée. Me suis réveillée dans la nuit (aucune idée de l’heure) au son d’une rythmique étouffée / étouffante qui m’a presque immédiatement hypnotisée (je suis très sensible à certaines rythmiques, j’adore la salsa, ou les percus africaines). D’humeur un peu glauque, je tourne un oeil à peine ouvert vers l’écran. Deuxième hypnose. Des images sombres, sales, avec des figures déformées, des silhouettes d’enfants encapuchonnés qui m’ont immédiatement évoqué un film d’horreur, des pulsations graphiques épousant la mélodie.
C’était glauque.
C’était flippant.

J’ai adoré.

J’ai même coupé la télé après, pour rester dans cette ambiance très très bizarre. J’avais tout juste réussi à déchiffrer le nom du groupe, en me promettant de ne surtout pas oublier.
C’était neuf, et pourtant familier, comme si j’attendais un truc pareil depuis longtemps.
J’étais étonnée qu’un truc aussi malsain me fasse autant d’effet, m’emplisse …

L’émission, c’était « Tracks », sur Arte.
Le clip, c’était « Silent Shout », du duo suédois The Knife (le frère et la soeur), qui signait là son 3è album (2006), très prisé par Björk, paraît-il.

Voici un extrait de critique (parce qu’ils disent certains trucs mieux que moi) : « Les 30 premières secondes déstabilisent carrément, beat-box avec effets synthé à la 2 Unlimited, je commence à transpirer en cherchant des yeux la sortie la plus proche. Et là, démarrent la voix et la vraie mélodie du morceau… et on ne touche plus le sol jusqu’à la fin […] » Le reste (merci à eux)

Certains commentateurs racontent avoir découvert le clip et la musique alors qu’ils étaient sous acide, et avoir éprouvé un vrai malaise, une réelle frayeur, tout en étant fascinés. D’autres ajoutent que ce n’est pas la peine d’être « high » pour avoir les jetons et être fasciné. Perso, je n’ai pas eu « peur » … mais … en fait, ce sont des mots anglais qui me viennent pour tenter de décrire : « sick », « infectious », par exemple.
La pulsation rythmique de base, très basse (boum / boum boum) y est pour beaucoup ; sans elle, le morceau perd l’essentiel de sa puissance primitive

I never knew this could happen to me                         Je ne savais pas que ça pourrait m’arriver
I know now fragility                                                             Maintenant je connais la fragilité
I know there’s people who I haven’t told                    Je sais qu’il y a des gens à qui je ne l’ai pas dit
I know of people who are getting old.                         Je connais des gens en train de vieillir

Wish I could speak in just one sweep                          J’aimerais pouvoir dire, d’une seule traite
What you are and what you mean to me                   Ce que tu es et ce que tu signifies pour moi
Instead I mumble randomly                                         Au lieu de cela je marmonne par moments
You stand by and enlighten me.                                  Tu restes là et tu m’éclaires
In a dream I lost my teeth again                                 Dans un rêve, j’ai encore perdu toutes mes dents
Calling me woman and half man                                  M’appelant femme et demi-homme
Yes in a dream all my teeth fell out                           Oui dans un rêve toutes mes dents tombaient
A cracked smile and a silent shout                            Sourire cinglé et cri silencieux
A cracked smile and a silent shout                            Sourire cinglé et cri silencieux

If I explain it once thoroughly                                   Si je l’explique une fois en détail
He’ll have you later ’cause it’s never free               Elle t’aura plus tard car ce n’est jamais gratuit
You were at the gigantic spree                                  Tu étais à cette grande fête
I caught a glimpse now it haunts me                      J’ai eu un bref aperçu et maintenant ça me hante
I caught a glimpse now it haunts me…                  J’ai eu un bref aperçu et maintenant ça me hante

Sur les sites de vidéos, les commentateurs restent assez perplexes devant les paroles  –  j’ai le chic pour aimer des chansons que je ne comprends pas! … Mais en recoupant quelques infos (apparemment, la chanson et le clip seraient inspirés de la BD de Charles Burns créée dans les années 80, « Black Hole« , où des ados des années 70 sont les victimes d’une MST qui déforme les corps et les visages, allégorie du malaise adolescent dans l’Amérique d’alors) et mon propre ressenti, j’en suis venue à penser qu’elles évoquent le sida et la mort. Ou tout du moins, la maladie et la mort. (C’est pour ça que j’ai traduit « He » à la fin par « Elle », car les anglophones masculinisent La Faucheuse)

Le côté obscur des choses …

*

13 avril 2010
(précédemment publié le 7 avril 2009)

23 commentaires

  1. Posté le 7 avril 2009 à 13 h 54 min | Permalink

    Ah, très intéressant, merci pour le « expert review ». Cela n’a pas l’air d’être ma tasse de thé, mais c’est intéressant. Merci d’avoir partagé !

    (je me sens terriblement dans le coup, une vraie hep-kat, moi)

    (grâce à toi)

    😉

    répondre

    mariev répond:

    joye, vilaine, tu n’as même pas écouté? (tu dis que cela n’a pas l’air d’être ta tasse de thé)
    j’aurais bien aimé savoir ce que tu pensais de cette pulsation « organique » (pour reprendre le mot d’Oliv’)

    répondre

  2. Posté le 7 avril 2009 à 14 h 01 min | Permalink

    On est indiscutablement plus près d’Ingmar Bergman que de Abba….ils sont forts ces Suédois……rappelle-moi le taux de suicide dans cette charmante et avenante contrée..????

    répondre

    mariev répond:

    Bergman, faut pas charrier … si?
    eh bien, je suis allée fouiner pour répondre à ton interpellation, voici le résultat :
    au niveau mondial, la Lituanie, la Russie, la Biélorussie, l’Estonie et le Kazakhstan sont en tête d’affiche
    parmi les pays de l’OCDE, les taux les plus forts se trouvent au Japon et en France (sur la période 1999-2000, la Suède enregistrait un taux de 19 pour 100000 quand la France affichait, elle, un taux de 28.3 pour 100000 …)

    en fait, les données sont très difficiles à recueillir et à manipuler, et probablement en-deçà d’environ 20% par rapport à la réalité
    donc, oui, on se suicide en Suède, ils ont fait de la prévention une priorité, d’ailleurs, car le taux augmente (comme dans de nombreux autres pays)

    bah, la musique du groupe Joy Division, à son époque, était bien glauque et pouvait inciter au suicide (ce que fit le chanteur lui-même, d’ailleurs)

    une donnée très très curieuse : en Chine, une tentative de suicide ratée est punie par la peine de mort …

    bon, ça c’était la réponse sérieuse

    ah « Mamma Mia », c’est sûr, ils nous chantent pas « Happy New Year » dans les plaines de « Waterloo » en s’trémoussant comme des « Dancing Queen », ils me demanderaient « Voulez-vous coucher avec moi ce soir? », je m’enfuierais à toutes jambes, même s’ils me proposaient des paquets de « Money, Money, Money », et leur univers n’a rien d’un « Tropical Loveland »!!
    mais ils me donnent envie de danser quand même, le boum / boum boum va droit aux tripes et aux gambettes, et les envolées electroniques aident à bien tournoyer 😉

    répondre

  3. Posté le 7 avril 2009 à 15 h 39 min | Permalink

    Quel drôle de hasard de tomber sur ta chronique alors que je viens justement d’écrire un article sur l’album solo de la chanteuse de The Knife! Je te le recommande vivement d’ailleurs!!!

    répondre

    mariev répond:

    oui, c’est rigolo le hasard
    hey, très très chouette en effet, le morceau posté chez toi, merci! (et très chouette, ton blog, j’aime bien la sobriété et la teneur des billets)

    répondre

  4. Posté le 7 avril 2009 à 15 h 59 min | Permalink

    Effectivement, pas mal !
    Assez organique comme sons et des paroles très bizarre comme j’aime.

    Par contre, ça ne me dérange pas comme les clip d’Aphex Twin par exemple, ou alors les musiques super bizarres d’Amon tobin

    répondre

    mariev répond:

    Ah! Oliv’, j’attendais ton avis, et je savais que tu saurais mettre des mots sur mon ressenti (je ne maîtrise pas un certain vocabulaire) : ORGANIQUE!
    voilà, c’est ça!

    ouais, le premier clip d’Aphex Twin est assez terrible, mais avec quand même les mêmes échos de films d’horreur ; pour la musique, le temps de l’écoute, j’ai pensé Rammstein (ou Slipknot) mixé avec de l’electro jungle, très bizarre, pas mal … Mais c’est « Isopropanol » qui a bien retenu mon attention, très sombre

    amon tobin, très chouette, j’ai survolé plusieurs clips

    thanks!

    répondre

  5. Posté le 7 avril 2009 à 16 h 27 min | Permalink

    Rien d’étonnant ….à cette sensation trouble et pourtant étrangement agréable ….c’est pratiquement une séance d’hypnose , visuelle et acoustique …qui te happe l’attention et une partie de la vigilance et t’emmène promener dans quelqu’autre dimension …

    répondre

    mariev répond:

    remarque, c’est déjà le propre de la musique, à la base, de te happer et t’emmener ailleurs 😉

    alors, t’as bien aimé?

    répondre

  6. Jean-Jacques
    Posté le 7 avril 2009 à 19 h 39 min | Permalink

    C’est curieux, j’ai écouté, et cela ne m’a pas du tout fait cet effet là. Certes, les gueules tordues des personnages dans le clip ne sont pas bien jojo, surtout si on vient de se réveiller, mais la musique par contre m’a parue claire et cristalline, rien de glauque ni d’hypnotique là dedans, la rythmique est vraiment quelques décibels en dessous de la mélodie, quant aux paroles, il a fallu que je tende l’oreille pour m’apercevoir que quelqu’un chantait…
    Cela m’a fait penser plutôt à certains morceaux de musique planante des années 70, comme les interminables morceaux de Klaus Schulze (pas génial d’ailleurs)

    ou encore certaines parties de Amon Düül 2 comme le début de Kanaan.
    Je sais tu vas te moquer, je retarde de 30 ans, c’est ça ?

    répondre

    mariev répond:

    ah, curieux … c’est justement cette rythmique très basse (organique, pour reprendre le mot très juste d’Oliv’) qui me hante et que je trouve sombre
    le son est très bas dans ce clip, peut-être qu’en tournant le bouton, tu aurais mieux entendu le chant (quand même, on l’entend!)

    je vois la filiation, et c’est sans doute pas pour rien que j’aime ce genre de zique, vu que je me souviens très bien de Klaus Schulze (et, si, je trouve le morceau que tu as mis en lien très chouette … mieux que les Jean-Michel Jarre, même), moins bien de Amon Düül (tiens, apporte le 33 tours, tu veux bien?)

    bé non, je me moque pas du tout … j’ai entre autres baigné dans ça petite, y’avait Pink Floyd à la même époque, Kraftwerk ..; certains ont vraiment compté dans la musique en général, et dans mon univers musical à moi

    répondre

  7. Jean-Jacques
    Posté le 7 avril 2009 à 19 h 51 min | Permalink

    Oui, c’est encore moi, juste pour dire que j’ai écouté (et regardé) les deux morceaux recommandés par Oliv Kronsilds, et que je suis tout à fait d’accord avec lui sur l’aspect étrange et dérangeant des images et des sons de ces deux clips, surtout le premier. Bien au-dessus, en ce qui me concerne, de The Knife.

    répondre

    mariev répond:

    le clip de Amon Tobin, c’est une vidéo amateur, et je n’ai pas trouvé les images dérangeantes (mais, j’avoue, je n’ai pas tout regardé, peut-être que ça se corse ensuite?)
    Aphex Twin … c’est très dérangeant, c’est vrai, d’une manière différente

    répondre

  8. Posté le 8 avril 2009 à 0 h 03 min | Permalink

    C’est marrant on parlait de musique récemment avec ma frangine (celle qui chante), et on disait qu’on aimait bien les chanteurs qui avaient une voix très grave, très basse, et elle me disait que c’était normal, parce que outre les oreilles, le corps ressent plus les vibrations des basses, les aigus ne sont pas ressentis par le corps. Par exemple quelqu’un de sourd n’entendra pas la musique, mais ressentira les basses…
    C’est peut-être pour ça que tu es aussi sensible aux musiques dont le rythme est marqué par des basses… parce que c’est tout ton corps qui est convié à l’écoute, pas juste tes organes auditifs…

    répondre

    mariev répond:

    oui! je ne l’ai pas mentionné, mais c’est tout à fait ça, et ça rejoint le terme « organique » employé par Oliv’
    je suis en effet souvent sensible à la partition de la guitare basse dans certains morceaux, et donc, aux rythmiques

    répondre

  9. Posté le 8 avril 2009 à 0 h 04 min | Permalink

    Sinon je voulais dire aussi que le clip est effectivement un peu flippant, et met mal à l’aise… mais j’aime bien la musique!

    répondre

    mariev répond:

    cool 😉
    as-tu lu les commentaires?
    il y a quelques liens intéressants laissés par Oliv’ et par jean-jacques
    a’tchao 😉

    répondre

  10. Posté le 8 avril 2009 à 0 h 21 min | Permalink

    Oui j’ai regardé les liens… je n’ai pas trop aimé le 1er morceau, mais j’ai bien aimé le 2e…

    répondre

    mariev répond:

    oui, Amon Tobin m’a bien plu aussi 😉

    répondre

  11. Posté le 8 avril 2009 à 7 h 59 min | Permalink

    Pas d’avis sur cette musique car ma musique préférée est le silence!
    Par contre j’ai une question heureuse pour toi chez moi..

    répondre

    mariev répond:

    La petite musique intérieure, en somme
    Je ne sais, mais ce midi, je ne suis pas en forme pour répondre bien à ce genre de question, mais c’est toujours plaisant de te lire! 😉

    répondre

  12. Posté le 8 avril 2009 à 10 h 04 min | Permalink

    dans le genre petite mélodie hypnotique ( et avec la chanteuse de the knife, comme par hasard !) il y a le What Else Is There? de Royksopp

    Et sinon des années 70 il y avait tangerine dream qui faisait de la musique electro envoutante effrayante ! :)

    répondre

    mariev répond:

    Tangerine Dream, oui!! J’en entendais (mon père écoutait, moi, j’entendais) quand j’étais petite, faudrait qu’il me ramène le 33trs, tiens …
    J’ai découvert la chanteuse de The Knife en solo chez Marie qui a eu la bonne idée de poster ici hier, et j’ai beaucoup aimé!
    Je file voir ton lien, et je reviens te dire 😉

    la voix de cette fille est étonnante, j’aime bien la mélodie, excepté que je trouve la rythmique un peu binaire, mais j’y reviendrai certainement, à cette petite musique … merci!! 😉

    répondre

  13. Posté le 8 avril 2009 à 10 h 29 min | Permalink

    Prisé de Björk? Mmmm, forcément, c’est pour moi
    j’écoute d’ailleurs qq uns de leurs albums sur deezer en écrivant ce comm.
    Je suis soufflée par le niveau des références évoquées dans les commentaires. c’est du haut vol… et je me sens toute petite. Olala, il est impossible de faire le tour de la culture humaine en UNE seule vie ! pffffff

    répondre

    mariev répond:

    comme je suis restée vraiment scotchée sur ce morceau en particulier, je n’ai pas encore pris le temps d’aller écouter le reste de leur production, pfff … comme tu dis, une vie ne suffit pas!

    répondre

  14. Posté le 8 avril 2009 à 12 h 21 min | Permalink

    Je viens de visionner la video de ton visiteur Oliv……fascinant….je suis scotché……il fait référence à Tangerine Dream….oui..sion veut…mais dans le genre , personne n’a vraiment , à l’époque , réussi à approcher les Pink Floyd…..qu’est-ce que j’ai pu planer avec eux..(et sans herbe ni adjuvant d’aucune sorte….;-))

    répondre

    mariev répond:

    Je ne l’ai pas encore visionnée
    Tangerine Dream, Amon Düül, Vangelis O.Papathanassiou (son nom de l’époque), Pink Floyd, Klaus Schulze, David Bowie (période Spiders from Mars), JM Jarre aussi, un peu de Mike Oldfield, Genesis … faisaient partie des trucs que j’entendais petite, et j’aimais bien, ça allait de pair avec la lecture de bouquins de SF que je piochais dans la bibliothèque de mon père.
    Le seul truc que je n’aimais pas – et que j’appelais d’ailleurs « musique méchante » – c’était … Wagner
    Oui, avec Pink Floyd, j’ai également plané sans aucune aide!!

    répondre

  15. Posté le 8 avril 2009 à 14 h 09 min | Permalink

    J’ai écouté. Trop eighties pour mon goût, sorry ! :’-(

    répondre

    mariev répond:

    Eighties?
    Mince alors, nous avons la preuve qu’il existe des mondes parallèles, car ça ne m’évoque pas du tout les 80’s que moi j’ai vécues!!
    Bizarre …

    répondre

  16. Posté le 8 avril 2009 à 15 h 31 min | Permalink

    J’ai écouté – ça m’a plu sur le plan musical – la rythmique est bonne – savoir que la répétion lancinante peut induire un état second – je n’ai pas vu trop d’images laides mais le peu que j’en ai vu je déteste ! c’est ça qui induit l’angoisse chez moi , non le monde sonore sur lequel je met ce que je veux et qui est très très éloigné en général du thème abordé – là ça me fait penser à Nirvana (qui me fascine ) mais avoir vu Kurt Kobin une fois , visage affreux déformé par un bad-trip …ça m’horrifie ! J’ai une sainte horreur du Rock Métal Allemand par exemple …un genre bestial au possible . Bon , là la musique ça passe 😉 Nous avons tous en nous un côté sombre ,le tout est de savoir le mettre de côté . Amicalement à toi

    répondre

    mariev répond:

    c’est tout à fait vrai qu’au départ, la musique génère des images intérieures … et que l’ère du clip a inventé un truc … des fois, on aime tellement bien la combinaison images-musique, qu’on croit adorer celle-ci, et en fait, quand on se retrouve à l’écouter sur sa chaîne, quelque chose a disparu … d’autres fois, comme ici, c’est vraiment la combinaison des deux qui m’a fascinée
    je comprends, pour Kurt Cobain, mais ceci dit … au fond, son image et sa musique collaient, vraiment

    ouaip … aujourd’hui, j’ai eu du mal à me sentir toute gaie .. va savoir, mais tes billets m’ont fait du bien!!
    amitiés

    répondre

  17. Posté le 8 avril 2009 à 15 h 38 min | Permalink

    Je lis le com de Bottle – Hihihi…Les Pink Floyd sont complètement  » planants  » Je vois n’avoir pas été la seule à décoller (sans tarpé ) d’autant plus que j’ai une grande facilité à « voyager » sans que pour autant ce soit un bad-trip – c’est du beau !!! LOL…ticket gratuit , le Gouv. n’y peut rien ! Oxygène de Jean-Michel Jarre également …et je voyage également sur du Jazz News-Orléans ;-)) Amicalement à toi

    répondre

    mariev répond:

    j’aime beaucoup cette idée que le Gouv n’y peut rien … la liberté, quoi … notre petite fleur à l’intérieur!!
    je voyage sur tant de musiques … trop long d’en parler … petit à petit

    répondre

  18. Jean-Jacques
    Posté le 9 avril 2009 à 22 h 36 min | Permalink

    En réponse à Annie, qui aime le silence : écoute ce beau morceau de John Cage
    C’est du premier, ou du deuxième degré ?

    répondre

    mariev répond:

    réponse sous forme d’article 😉

    répondre

  19. Posté le 10 avril 2009 à 14 h 47 min | Permalink

    Coucou Mariev, coucou tout le monde !
    Je faisais référence à Tangerine dream à propos de musique à la fois planante ET effrayante : Phaedra
    qui est sorti en 74 juste après la sortie de meddle de Pink Floyd (l’influence est certaine).

    répondre

    mariev répond:

    c’est le disque que possède mon père, je ne m’en souviens pas bien, je lui ai demandé de me l’amener donc dès demain … je pourrai t’en dire quelque chose 😉
    il ramène du Terry Riley aussi
    coucou!!

    répondre

  20. Posté le 16 avril 2010 à 19 h 17 min | Permalink

    Il y a un côté inter-galactique chez Tangerine Dream que l’on ne retrouve pas dans l’extrait organique que tu nous proposes.
    Bof le clip d’Aphex Twin, je préfère celui-ci Un poission nommé Wanda :lol:

    répondre

    mariev répond:

    Zut zut, pas le temps d’aller écouter et regarder correctement … Merci, j’y reviendrai! :)

    répondre

  21. Posté le 17 avril 2010 à 0 h 17 min | Permalink

    J’aime beaucoup ce genre de musique… peut-être pas toute la journée car c’est sûr que le soir, j’aurais l’impression d’être sous acide, mais sans modération quand même.

    Quant à moi, le clip et la musique, ça m’évoque plutôt la Terre victime de radiations après une catastrophe nucléaire… mais je suis dans ma période, c’est normal ! 😆

    répondre

    mariev répond:

    Hi! Hi! Je rentre juste de chez toi, où je viens de te conseiller quelques livres de SF … et je comprends ton comm à la molécule près! 😆
    C’est clair, je n’écouterais pas toute la journée non plus … quoique … des fois …

    répondre

  22. Posté le 17 avril 2010 à 21 h 01 min | Permalink

    j’aime beaucoup cette chanson et les paroles sont magnifiques, j’aime bjork aussi, d’ailleurs, mais plutôt ses premiers albums.

    répondre

    mariev répond:

    C’est vrai qu’en remontant cet article, j’ai ré-écouté et surtout relu plusieurs fois le morceau et ses paroles. Je me laisse désormais happer par elles, et je les trouve belles aussi.
    Björk … j’ai fait plusieurs tentatives, je n’arrive pas à rentrer dans son univers. A part « All is full of love », magnifique, rien ne m’est tombé dans l’oreille et dans le coeur et dans les tripes … Bizarre …

    répondre

  23. Posté le 26 avril 2010 à 18 h 57 min | Permalink

    Je dirais dérangeant, fascinant, un brin de claustrophobie et d’hypnotisme… Un objet étrange, merci de l’avoir partagé. :)

    répondre

    mariev répond:

    Tout ça, oui … J’y reviens souvent à ce morceau … Besoins de lumière chez Turner ; besoin de noirceur ici 😉

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green