un peu de poésie

Prenons le temps d’écouter le vent, l’eau, et notre persona … cette petite voix en nous qui nous raconte la Terre depuis si longtemps.

Le film le plus poétique qu’il m’ait été donné de voir ces dernières années, eau, vent, feu, pierre et bois en dialogue intérieur, est « Le Nouveau Monde », de Terrence Malick.

*

*

La bande-son y est fabuleuse : les mouches, le vent dans la plaine, les oiseaux, les rivières et l’océan … y sont un personnage à part entière qui nous invite presque immédiatement à nous abandonner dans cette Amérique du XVIIè siècle, vierge d’Européens … à mieux (res)sentir l’atmosphère d’une terre nouvelle, l’osmose des Indiens y vivant depuis 10 000 ans au moins.

L’histoire est bien celle de John Smith et Pocahontas, en un peu plus proche de la réalité historique que le désastreux « Pocahontas » de Disney … (quoique, malgré tout, peu de documents prouvent que ces deux-là se soient rencontrés, encore moins se soient aimés – énorme différence d’âge, notamment).

Elle est surtout l’histoire des premiers colons anglais en Virginie, mais sans le filtre léché lénifiant du cinéma d’Hollywood.

*

*

Terrence Malick tourne très peu. Très très peu. D’aucuns diront « trop peu », et j’aurais tendance à le dire moi-même ; mais si cet homme a besoin de temps pour faire de tels bijoux, alors je me tais et goûte la poésie sauvage de ses images.

*

20 février 2010

 

7 commentaires

  1. Posté le 20 février 2010 à 8 h 17 min | Permalink

    Merci Mariev pour ces belles vidéos.
    Ceux qui parlent des « bienfaits de la colonisation » auront de quoi
    méditer, et tous ensemble nous pouvons réfléchir à accepter les
    différences.
    Pour la barre en haut, je l’ai supprimée aussi.

    répondre

    mariev répond:

    Il était temps qu’OB revienne à la raison, qu’on puisse un peu souffler, rêvasser … Je sais bien que ma série d’articles en a lassé certains parmi vous, mais c’est parce que plusieurs dizaines de bloggeurs ont fait ça qu’on a réussi à la virer …
    Pour ta barre, as-tu désactivé les liens externes aussi? C’est extrêmement important, car ils vont à l’encontre des règles du w3c (liberté de naviguer sans parasites) et usurpent l’identité des blogs visités.

    Quant aux bienfaits de la colonisation … pffff … y’en a encore pour tenir ce genre de discours?? C’est dingue …

    Bises à toi, la bienheureuse du bord des océans

    répondre

  2. Posté le 20 février 2010 à 8 h 41 min | Permalink

    on avait bien besoin d’une petite méditation en effet ! Le tricot c’est pas mal non plus : hypnotique !

    répondre

    mariev répond:

    J’ai vu ce que tu fais sur ton blog, ça m’épate! Moi, je tricote des trucs tout droits sur des kilomètres que j’appelle des écharpes. Je suis parée pour l’hiver, no souci. Mais j’avoue que j’aimerais bien savoir en faire plus

    répondre

  3. Posté le 20 février 2010 à 13 h 14 min | Permalink

    que c’est joli tout ça…. le vent, l’eau…

    quant  au reste, ce n’est à mon avis que vérité…. mais je n’ai pas encore vu … je vais voir…

    répondre

    mariev répond:

    J’ai repensé à ce film récemment … certaines images, certains sons, me hantent … Ceux d’avant la mauvaise tournure des choses, bien sûr … la partie naturaliste du film est une réussite, un véritable trésor …

    répondre

  4. Posté le 20 février 2010 à 15 h 02 min | Permalink

    « Le nouveau monde » est un des plus beaux films au monde…ces extraits
    me font frissonner à chaque fois même si je les ai déjà vus 10x. Ce film
    est d’une beauté plastique et d’une tristesse
    émotionnelle qui est dure à décrire. Je te conseille aussi les autres
    de Malick, surtout « Les moissons du ciel » qui est visuellement
    incroyable!

    répondre

    mariev répond:

    Je vois que nous réagissons avec les mêmes fibres 😉
    « Les moissons du ciel », j’ai dû le voir il y a trrrèèès longtemps (il date du milieu des années 80, non?) … à revoir, donc !

    répondre

  5. Posté le 20 février 2010 à 15 h 33 min | Permalink

    je l’ai vu il y a quelques années. Il m’en reste le souvenir d’une aventure cruelle et douce, un parfum d’amertume et de beauté.

    répondre

    mariev répond:

    Tu utilises, comme à ton habitude, les meilleurs adjectifs pour décrire ce film, son ambiance et comment il nous hante.
    Bises 😉

    répondre

  6. Posté le 20 février 2010 à 15 h 51 min | Permalink

    …nous …on a des atomes crochus …j’avais dans la tete un truc à
    publier demain …d’ailleurs , j’ai écrit , ce matin :  » …alors que
    … a suivre … « 

    Un tit coup de contraste …entre la sérénité …et la pourriture …

    répondre

    mariev répond:

    Dans la constellation de la Barre, les p’tites Balance que nous sommes ne peuvent qu’être en résonnance … alors j’attends demain pour lire ton écho 😉

    répondre

  7. Posté le 21 février 2010 à 19 h 30 min | Permalink

    Mariev, je n’ai pas vu ce film, mais les extraits que tu as inséré sur ton billet me font penser à un autre film superbe de Werner Herzog  avec Klaus Kinski :

    Aguirre, la colère de Dieu, sorti au début des années 70.

    Ce film montre combien l’évangélisation des indiens par les Conquistadores à anéanti des civilisations (Maya Atzéques, Toltéques etc…) et tout cela pour cette putain de religion… !

    Il me semble avoir reconnu le concerto pour piano N°27 de Mozart sur la 3ème vidéo.

    répondre

    mariev répond:

    Hello GdS!
    Aguirre … beaucoup entendu parler, mais je ne crois pas l’avoir vu (j’imagine assez aisément, avec une pointure aussi spéciale que Klaus Kinski, que je m’en souviendrais, en fait …).
    Cela dit, je ne verserais pas dans l’évangélisme (malgré tous tes efforts pour nous mener à confesse ) … certaines tribus amérindiennes n’étaient pas des anges de douceur entre elles avant l’arrivée des méchants Blancs …
    Pour Mozart, peux pas te dire (mais je sais que j’ai bien envie d’en écouter, du Mozart, en ce moment)
    😉

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green