aulx et oignons

Ah que j’aime tomber ainsi sur les surprises de la langue française, me souvenir de ou mémoriser un mot dont je ne connaissais pas l’existence ou le parcours…

Ce pluriel-là me laissera perplexe jusqu’à la fin de mes jours, mais je l’aime ainsi

Autant vous le dire (rappeler?) tout de suite, quelques autres mots, plus courants, suivent ce modèle : vitrail, travail, corail, bail, soupirail, émail, aspirail …
mais avec une autre orthographe que celui ci-dessus : coraux, vitraux …*

C’est pour ça que « AULX » me laisse perplexe

Il est quasi-quotidien en classe d’entendre les élèves se plaindre de la complexité de la langue anglaise et de la relation écrit-oral
Exemples qui les perturbent : la prononciation de « nice » [naIs], de « dead » [ded] mais de « dean » [dI:n] etc …
J’ai trouvé la parade!
Au tableau, j’écris les voyelles E, A et U en leur demandant comment se prononce, en français, chacune d’entre elles. Puis j’écris EAU et leur demande de prononcer.
En général, je n’ai même pas besoin d’en dire davantage et j’enchaîne…!! Eux ont un sourire jaune aux lèvres… les pauvres…

Autre prétexte à râleries diverses, les pluriels irréguliers (man => men  /  fish => fish  /  child => children…)
Hop! Ni une ni deux, je dessine un oeil au tableau : « Qu’est-ce que c’est? »  « Ben, Miss, c’est un œil! ». Je dessine un deuxième oeil : « Et là, que voyez-vous maintenant? »  « Hin, hin, des yeux! »  « Comment?!! Moi, je vois deux œils! »  « Han, mais non, Miss, c’est bon, on a compris »
Bon, y’a toujours un petit malin pour rajouter : « Oui, mais on a l’habitude du français, nous, on le parle depuis petit! »
Je n’ai pas encore trouvé la réplique qui les laisserait définitivement sans voix, je m’envase un peu dans leurs propres difficultés à apprendre le français, ce qui n’est pas le meilleur des arguments …
Si l’un d’entre vous a une idée…?

Ah! Les verbes irréguliers! Et pourquoi …? Et comment …? En vérité, ils sont traumatisés par leurs parents et arrivent en 6è en ne vous parlant que de ça!
Après leur avoir enseigné la conjugaison de « BE » (trois formes différentes à connaître, c’est tout) et expliqué que c’est la seule conjugaison aussi compliquée (si, si!), il faut faire passer la pilule de l’apprentissage par coeur, telles les tables de multiplication, des comptines ou des chansons…

Bon, et mon français à moi, dans tout ça?
Eh bien je m’esbaubis à chaque fois que je tombe sur un mot désuet (aulx), découvre l’infinitif du verbe que l’on ne connaît que dans sa forme tombale (ci-gît, du verbe « gésir », qui me fera toute ma vie penser à « gésier » et hop … j’ai faim…), ou apprends que tel mot existe au masculin comme au féminin (la bougainvillée, le bougainvilliers), ce qui finit par m’agacer quelque peu.
D’ailleurs, on me reprend régulièrement quand je parle de « MA » Kangoo. Tout le monde dit « UN » Kangoo, je ne sais pas pourquoi … A cause de « kangourou? »!!! Pour moi, c’est « MA » voiture », même éventuellement je veux bien utiliser le terme désuet « UNE » auto, mais c’est féminin! Et puis de toute façon, je suis une fille, et ma voiture aussi!

*

22 septembre 2008

Un commentaire

  1. commentaires rapatriés
    Posté le 20 mars 2010 à 18 h 50 min | Permalink

    1) cette histoire me fait juste penser à la petite mésaventure de mon fils, en 6ème ou 5ème, je ne sais plus, qui, pour faire bien et suivre les conseils professoraux, voulu employé dans une rédaction le verbe « traire » au passé simple.
    devinette : c’est quoi le verbe « traire » au passé simple?
    pour ceux qui sèche: ==>
    je vous avouerais que je l’ai appris ce jour là, moi!
    Commentaire n°1 posté par une page par jour le 22/09/2008 à 12h38

    => Ah ben, moi aussi j’apprends quelque chose!! Mais alors, interdiction de faire une narration se passant dans une étable!!?
    Elle est bonne celle-là, tiens … :(
    Merci « une page »!!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h17

    2) J’avoue que je ne savais pas qu’on ne pouvait traire la veille ! Quel casse-tête !
    Commentaire n°2 posté par Godnat le 22/09/2008 à 13h00

    => Tu l’as dit, c’est pas si simple!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h18

    3) et on t’appelle « miss » en plus ouh ouh! 😉
    Commentaire n°3 posté par chris spé le 22/09/2008 à 14h52

    => Le « ouh ouh » a plusieurs significations
    ouh ouh ouin ouin?
    ouh ouh waow waow?
    ouh ouh bouh (huées)?
    ouh ouh ah ah (surpris)?
    Mais … oui, ils m’appellent Miss, même quand ils parlent de moi à d’autres profs … et du coup, pas mal de parents m’appellent Miss … je trouve ça très rigolo!! 😉
    Après, à moi de varier les Miss : Miss France, Miss Languedoc-Roussillon, Miss Marple (nous sommes souvent amenés à enquêter), Miss Poubelle (ça, c’est quand je m’énerve qu’ils me rendent des « torchons » … ou quand je dois récolter une quinzaine de chewing-gums en début d’heure) etc …!!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h24

    4) Lorsque tes élèves remarquent qu’ils ont l’habitude de la langue française, tu leur dis « PARFAITEMENT ! » et puis tu expliques que plus de 60 pour cent des mots en langue anglaise viennent de la langue française. Merci qui ?
    Merci Guillaume le Conquérant que vous traitez de « bâtard », bande d’ingrats !!! 😉
    Pour les verbes irréguliers, les anglophones se trompent aussi parfois, ils disent des horreurs comme « I seen » et « They was » (pire, il y en a qui disent « Them was »). Mais les anglophones sont relaxes. Tant mieux si l’on se trompe, cela fait du boulot pour les enseignants. 😉
    Et la prochaine fois qu’ils se plaignent, cite-leur Perrault en disant : Allez, mes enfants, la solution est simple : Tire la chevillette, la bobinette cherra ».
    Après, la classe chantera « Que cherra, cherra, whatever will be, will be » 😉
    D’autres conseils disponsibles sur demande. ;o)
    Commentaire n°4 posté par joye le 22/09/2008 à 15h10

    => Voui, je le leur ai déjà expliqué, mais ils oublient, c’est commode …!
    Pour les irréguliers, (et le « doesn’t » qui devient souvent « don’t »), je sais bien que les anglophones sont relax, mais ça … ssshhhh, faut pas leur dire tout de suite!!
    La solution Perrault me plaît bien, d’abord parce qu’elle me fait marrer (mais bon, une fois de plus, je serai toute seule à rigoler en classe = une occase supplémentaire pour eux de penser que je suis zinzin…) et … parce qu’elle me fait marrer!
    Je prends tous les conseils, quels qu’ils soient, chère Joye!! Farfelus, érudits … toussa
    bise!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h28

    5) C’est clair que le français est compliqué… je me trompe souvent d’ailleurs. 😉
    Et l’anglais n’est pas mal non plus… mais j’ai fait allemand première langue et c’est encore pire (der, die, das…usw)
    De toute façon, l’anglais que je comprends le mieux est celui parlé par les non anglophones, en Inde, cela allait très bien ;-)))
    Commentaire n°5 posté par pandora le 22/09/2008 à 16h46

    => Ach, c’est auzi ma première lanke!! et ch’atorr … en fait, non, c’est plus facile je trouve, car c’est très mathématique. L’anglais est extraordinairement plus difficile que tout le monde veut bien le penser, car c’est une langue particulièrement subjective : pour résumer, tu opteras pour telle grammaire en fonction de ce que tu veux dire … = au secours les implicites!! Sans compter le rôle très important de l’intonation
    Le français doit être affreux pour les étrangers, car il trimballe des centaines d’incohérences nées d’une très longue histoire
    Le vietnamien (j’ai essayé) est sans doute la plus difficile (même après le chinois, Coq, je crois) car elle possède NEUF tonalités différentes … laisse tomber, c’est à peine si je les imagine
    Ah la la … les langues … je m’emballe! Et … oui, l’anglais des étrangers est très lisible!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h34

    6) Ah ah! Dis-leur qu’ils ont de la chance de ne pas avoir à apprendre le Chinois, le Russe ou l’Arabe! Là ils rigoleraient moins…
    Commentaire n°6 posté par Coq le 22/09/2008 à 16h57

    => Yep, mais comme ils ont réponse à tout
    1) on ne nous le propose (impose) pas
    2) pour quoi faire?
    3) on s’en fout
    Tiens, petit jeu … lequel de ces trois arguments m’énerve le plus? Tu parles chinois à quel degré?
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h36

    7) Ma fille, qui est prof de français, adore se faire prendre en flagrant délit d’erreur, elle peut ainsi valoriser l’élève qui la reprend et permettre aux autres d’avoir le droit de se tromper.
    Commentaire n°7 posté par Annie le 22/09/2008 à 17h50

    => Et bien tout pareil… Tout comme je n’hésite pas à chercher dans le dico devant eux (ben oui, jusqu’à nouvel ordre, même le dico français, je ne le connais pas dans son intégralité!!)
    Bon, et des fois, je fais un peu exprés de me tromper, pour voir qui dort …
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 18h39

    8) Je parle chinois à degré zéro et demi… Juste quelques mots… J’ai essayé d’apprendre toute seule mais j’y arrive pas. Et mon Panda de mari n’a pas la pédagogie nécessaire! Du coup je vais commencer à prendre des cours avec une association…
    Commentaire n°8 posté par Coq le 22/09/2008 à 19h25

    => Alors bon courage! tu nous feras suivre tes progrès?
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 21h58

    9) Quand j’étais encore sur les bancs de l’école je me débrouillais plus que bien en anglais, et je discutais souvent avec mes profs. il y en a un particulièrement que j’aimais chambrer, une fois je lui ai dit que dans le langage cockney « trigger » se disait « frigger » il m’a cru. c’était boooon ! hihihi !
    Commentaire n°9 posté par jlm le 22/09/2008 à 19h26

    => Oooh vilain!! C’est pour ça que tu l’aimais bien, hein!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 21h59

    10) j’aurais aimé avoir une prof comme toi…
    bisous….
    Commentaire n°10 posté par denis le 22/09/2008 à 20h16

    => Mhmhmhmh … en es-tu si sûr? Je n’ai pas encore tout dit!!
    Bienvenue à toi, denis :)
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 22h00

    11) C’est pour l’amour des mots anciens que j’ai adoré découvrir « Fortune de France » de Robert Merle.
    Moi aussi je préfère ce pluriel.
    J’avoue que la prononciation anglaise, a toujours été difficile pour mon ouïe qui n’est pas fine du tout. Pour le reste je trouve l’anglais facile.
    Que dire de l’allemand, dont la grammaire et la syntaxe est très latine ? Je soulève un tollé, je le sens. Mais la prononciation de la langue allemande est aisée.
    Pour finir, je suis épatée quand je retrouve dans la langue anglaise ou allemande un mot que nous n’utilisons plus.
    Commentaire n°11 posté par Francine Chauvet le 22/09/2008 à 20h32

    => L’anglais a une musicalité toute particulière posant certainement problème à qui n’a pas l’ouïe fine … mais je n’ose imaginer alors pour le chinois ou le vietnamien, par exemple!
    Tu parles de vieux mots français que l’on retrouve dans les autres langues?
    Zut, pas le moindre exemple en tête, là, concernant l’anglais
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 22h02

    12) Excelllent! Un esprit concis et ébloui qui ne se prend pas au sérieux!
    Moi aussi je dis MA Kangoo, et j’ai pas honte! (pour éviter ce genre de désagrément masculin, je prénomme toujours mes voitures d’un doux pseudo féminin;))
    Tes élèves, ils n’écoutent donc pas des chansons anglaises depuis tout petits?
    Baisers.
    Commentaire n°12 posté par ut le 22/09/2008 à 20h56

    => AAAAH! Une compatriote de LA Kangoo!!! Et tu l’appelles comment, ta « Titine »? Moi, je ne leur parle pas, alors je ne les nomme pas … mais je pleure quand je les amène à la casse! :(
    Mes élèves n’écoutent pas tant que ça de musique anglo-saxonne, notamment, eh oui, la Star Ac a « réhabilité » des chansons françaises et nombreux sont ceux qui me chanteront Bécaud, France Gall … voui!
    Ce qu’ils aiment dans le rap, c’est la contestation, et ils aiment comprendre, alors ils écoutent du rap français…
    Et sinon, c’est du metal, mais là, il n’y a plus de « douce sonorité anglaise » – ou autre, d’ailleurs!
    Tu vois, ça marche plus ce truc-là!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 22h06

    13) et que dire de Richard Coeur de lion dont l’arrière grand-père est un des tout premier troubadour connu(guillaume de Poitier) qui parlait bien mieux l’Occitan qu’il ne parlait Anglais!
    Commentaire n°13 posté par Azalaïs le 22/09/2008 à 21h32

    => Eh oui!! Et je suis certaine (CERTAIN / SURE) que nous pouvons trouver de nombreux (NUMEROUS) autres exemples (EXAMPLES)!
    J’ai gardé la photocopie d’un article (ARTICLE) de … (je sais plus!) titré : « Le bon anglais, c’est le français! », des fois je le photocopie aux élèves …
    J’ai une autre idée (IDEA), soudain : je vais charger chaque élève de retrouver l’origine d’un mot anglais (il se débrouille, Internet, encyclopédies…); bien sûr, je n’aurais choisi (CHOOSE) que des mots d’origine (ORIGIN) française
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 22h14

    14) Juste pour ma culture générale : c’est quoi, un « aspirail » ?
    J’ai aussi un problème avec le pluriel masculin de « banal » : un kangoo banal, des kangoos banaux ?
    Et si Kangoo est masculin, on doit dire « un kangoo », mais le pluriel est « des fourgonettas » qui est féminin…:-)))
    Commentaire n°14 posté par Jean-Jacques le 22/09/2008 à 21h33

    => La Kangoo n’est pas une fourgonnette!!
    Aspirail … c’est très drôle, maintenant que tu le demandes … aucune idée!
    Pourtant, ça me paraissait clair au moment de le taper, ou bien aurais-je confondu?…
    Je sais plus pour tes autres questions, j’ai rangé mon Grévisse

    (cinq minutes plus tard) : je confirme, aspirail est cité dans le Grévisse, avec aussi fermail et gemmail, si ça t’intéresse … mais … je sais pas!! Encore une fois, ça ne m’a pas du tout choquée au moment de la rédaction, et pi là … mystère et boule de gomme!
    Réponse de mariev le 22/09/2008 à 22h17

    15) Toujours laisser à l’autre le dernier mot. Cela lui fait du bien sans te faire du mal. Alors, pourquoi chercher à leur répondre ?
    Ils sont heureux : ils ont raison. Tu as l’autorité. Ne leur prend pas tout….
    Commentaire n°15 posté par Fabien le 22/09/2008 à 22h54

    => REPONSE (administration en « panne »):
    J’admets que c’est difficile de laisser le dernier mot aux élèves, héritage de mes années ZEP, où je devais « moucher » à tous les coups
    A méditer, Fabien, merci!
    Commentaire n°16 posté par mariev le 23/09/2008 à 07h00

    16) Mariev……
    j’avais bien appercue ce matin,un article,que je n’avais point lu…
    je ne sais si je peux m’exprimer,car je suis sans doute mal placée…
    Mon orthographe est pitoyable…
    J’aimerai bien dire des choses sur ton article,qui je l’avoue est assez marrant,est stt instructif..
    Mais en faite,jsais mal a l’aise,donc je me tais….
    La honte sans doute qu’on me rabbache par des com’ mes fautes,alors questions vocebulairenpourtant,j’en sais des choses…
    Laisse tomber,je devaris effacer ce com’,il sert a rien.
    Un p’tit « moi » ce soir….
    Commentaire n°17 posté par B.Secret le 23/09/2008 à 15h41

    => Je comprends tout à fait que lorsqu’on ne maîtrise pas l’orthographe, c’est un cauchemar, on se sent sans doute exclu, surtout si par ailleurs, comme toi, on a du vocabulaire et de furieuses envies d’écrire
    Je suis intolérante aux fautes (de langue, d’orthographe …) avec certaines personnes : les personnages publics (politiques notamment, donc), les journalistes, les publicitaires, et les profs, (et j’en vois , des fautes, sur les bulletins, et ça me navre) donc c’est-à-dire avec des gens ayant fait des études, se réclamant d’une certaine instruction et même se la pétant parfois à ce propos, et enfin, étant censées transmettre
    Maintenant, la communication ne se résume pas à la forme des mots, c’est bien plus vaste : si le message passe, voilà l’important
    Il y a certaines fautes qui peuvent prêter à confusion et changer le sens d’une idée; celles-ci sont emmerdantes, c’est clair (notamment les problèmes entre « infinitif » et « participe passé »; ou confusion entre deux temps dans la conjugaison)
    Pour ma part, je m’estime chanceuse de n’avoir jamais galéré … oui, j’ai eu de la chance
    J’ai déjà vu quelques blogs à vocation littéraire où la langue est correcte, l’orthographe bonne, sinon impeccable, mais désespérément … chiants, vides, sans intérêt ou bien trop nombrilistes … comme quoi!
    C’est toujours pareil : une personne ne se résume pas par une seule grille de lecture, heureusement!
    Et pour commenter cet article, il ne s’agit pas d’être bien ou mal placé; il s’agit de comprendre (s’ouvrir et accueillir) et savourer : tu dis avoir souri et appris … cool!
    Maintenant, le jour où ça te pose vraiment un problème à toi, en plus d’un certain complexe, ben tu prends quelques cours ou tu demandes à un(e) bloggeur(se) sympa de t’expliquer deux trois trucs, si si, je suis sûre que certaines difficultés peuvent être « nivellées »
    Bise
    Ouh ben dis donc, tu m’as fait causer … Hauts les coeurs!
    Réponse de mariev le 23/09/2008 à 17h50

    17) Les langue, la langue.. Chacune d’elles porte une perception différente du monde. Les ponts de l’une à l’autre sont parfois très crôles! ( ex: Got en allemand= Dieu, en turc= trou du cul lol)
    Nous n’en maîtrisons jamais toutes les possibilités, et qu’est- ce que la maitrise d’ailleurs? Quel niveau? Dans quel but?
    Nous sommes tous des incultes illettrés.
    Quel champ ouvert à la créativité!
    Et plus j’en connais, plus le monde me parait énorme, l’humanité inventive et multiple!
    Un régal de les apprendre et la frustration que la vie est trop courte pour en apprendre assez ne serait- ce que d’une pour oser dire que j’en maîtrise quelque chose.
    kaléidoscope des regards et unité des hommes êtres de langage.
    :)
    Bonne soirée.
    Commentaire n°18 posté par fée des agrumes le 23/09/2008 à 18h04

    => S’amuser à comparer juste deux langues et comprendre combien chacune véhicule une perception du monde différente … ça aussi, c’est fascinant!!
    Je réclame des journées de 48 heures et un allongement maximum de l’espérance de vie, zut! 😉
    Réponse de mariev le 23/09/2008 à 19h49

    18) « Oui, mais on a l’habitude du français, nous, on le parle depuis petit! »
    Oops, j’ai gardé la couleur et la mise en forme du copier collé… Tant pis…
    Elle est trop forte cette phrase… Après tout, les anglais aussi ils parlent anglais depuis qu’ils sont petits
    Quant au français, il continue moi aussi à m’émerveiller, en plus tu viens de me faire découvrir l’infinitif de Gît ^^
    Commentaire n°19 posté par Jim le 25/09/2008 à 13h55

    => Je vais me la garder sous le coude, ta remarque pleine de bon sens, merci! C’est-y pas une sacrée découverte, cet infinitif?!!
    Commentaire n°20 posté par mariev le 26/09/2008 à 21h11

    répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse ne sera jamais divulguée. Les champs requis sont marqués *

*
*
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green